News

Formation ES en soins infirmiers - Bilan et perspectives

Face aux besoins croissants de personnel qualifié en soins infirmiers, le Conseil d’Etat du Canton de Valais entend renforcer l’offre de formation de ce domaine.
12. février 2020 - PD/MIG

Le Conseil a ainsi décidé d’accorder un soutien durable à la filière ES germanophone existante depuis 2017 sur le site de Viège. Il s’est également engagé pour la mise en oeuvre d’une formation ES en soins infirmiers francophone à Monthey. Cette formation, dispensée dans les deux langues cantonales, sera menée par la fondation « ES Santé Valais », issue d’un partenariat unique entre la HES-SO Valais-Wallis, le Berner Bildungszentrum Pflege et la Haute école à distance Suisse.

Après avoir approuvé le projet de loi sur la mise à disposition des places de stage et d’apprentissage dans les professions non universitaires de la santé, le Conseil d’Etat poursuit son action dans le but d’améliorer la couverture des besoins en personnel soignant dans le canton. Le projet de loi donne au canton la compétence de fixer le nombre de places de stage et d’apprentissage devant être mis à disposition par chaque institution sanitaire et prévoit une contrepartie financière. Le Conseil d’Etat a décidé de soutenir la filière ES en soins infirmiers via un contrat de prestations avec la nouvelle fondation « ES Santé Valais ». Cette fondation est chargée de reprendre la filière ES en soins infirmiers de Viège ainsi que de lancer une filière ES en soins infirmiers en français à Monthey.

La formation ES en soins infirmiers à Viège, projet-pilote démarré en 2017, a été évaluée positivement par les experts fédéraux, par les institutions accueillant des stagiaires et par les étudiants de la filière. Cette réussite a été rendue possible grâce à l’excellente collaboration entre les trois écoles partenaires, la HES-SO Valais-Wallis, le Berner Bildungszentrum Pflege et la Haute école à distance Suisse. Le Gouvernement valaisan a pris acte avec grande satisfaction de leur engagement à poursuivre et renforcer ce partenariat au travers de la création de la fondation « ES Santé Valais ».

La complémentarité des formations en soins infirmiers (HES et ES) répond aux besoins des milieux professionnels et à la promotion de l’égalité des chances auprès des jeunes des deux parties linguistiques du canton. Le canton mettra à disposition de la fondation les infrastructures nécessaires sur le site de l’ancien hôpital de Monthey pour qu’elle puisse accueillir les premiers étudiants de la filière francophone en principe dès la rentrée 2020, selon la planification actuelle.

 

 


Webdesign by Multi Digital