News

HR Fribourg - Changement de présidence

L’association a élu Stéphane Rolle à la place de Gaby Buchs, qui a souhaité céder les rênes à la jeune génération après dix ans passés au comité. Pascale Cheneaux a elle aussi quitté l’organe, après dix ans également.
14. mars 2019 - Anne-Isabelle Aebli

Ce n’est pas l’excellente ambiance qui règne au comité qui les a incitées à partir, mais l’envie de céder la place à la nouvelle génération. Lors de l’assemblée générale de HR Fribourg, le 27 septembre à l’Ecole professionnelle artisanale et commerciale (EPAC) de Bulle, Gaby Buchs, présidente, et Pascale Cheneaux, membre du comité, ont toutes deux tiré leur révérence après dix ans de bons et loyaux services. «C’est vrai que l’esprit qui règne va beaucoup me manquer, mais il est temps de laisser la place à la relève», a expliqué la première.

 

Stéphane Rolle a élu comme président

En remplacement, l’assemblée a élu Stéphane Rolle, qui va d’emblée reprendre la présidence. «Ce n’est pas comme ça que je voyais les choses, j‘estimais préférable de commencer par faire mes preuves au sein du comité, mais comme tous les membres aiment ce qu’ils font et ne veulent pas changer, la seule place libre était la présidence», a relevé sur un ton amusé ce spécialiste en compétences sociales performantes, participant fidèle des manifestations de HR Fribourg.

Avant cela, Gaby Buchs a fait le bilan d’une année très réussie. Les manifestations organisées ont toutes recueilli un joli succès, avec une moyenne de 50 participants, parfois nettement plus. «Notre plus grande récompense, c’est vous: quand on voit que vous avez du plaisir, on en a aussi», a-t-elle dit à l’assemblée. Malgré cela, l’association a vu, pour la première fois depuis longtemps, ses effectifs diminuer de manière marginale. Elle a accueilli 22 nouveaux membres et a enregistré 25 démissions. Un mouvement qui n’affole pas le comité: HR Fribourg avait connu le plus fort accroissement d’effectif des associations HR de Suisse il y a trois ans, passant la barre des 300 membres. Pour relancer les adhésions, le comité va proposer quelques innovations autour des activités qui ont fait son succès.

Dédié à l’intelligence artificielle, le congrès 2019 a été brièvement présenté par sa présidente, Maria Anna Di Marino. Les membres ont aussi pu découvrir les particularités de l’EPAC, école présentée par sa jeune directrice, Léonie Sudan. La rencontre s’est terminée par un apéritif et un délicieux repas au restaurant Le Gruyérien, à Morlon.

 


Webdesign by Multi Digital